Création d’une prospérité partagée

Dans le contexte d'une évolution rapide du paysage économique mondial et des inégalités croissantes, une stratégie pour une croissance durable doit inclure une forme d'industrialisation rendant accessible à tous les possibilités d’emploi et partageant les gains de revenu et autres gains à travers toute la société.  L'incapacité des pays à intégrer pleinement des solutions aux problèmes sociaux dans les politiques industrielles et économiques ciblées affaiblit le potentiel de développement de l'industrie, élargissant ainsi les écarts des revenus.

Bien qu'il y ait eu une large réduction de la pauvreté à l’échelle globale, il existe encore des taux de pauvreté extrême et modérée élevés dans les zones rurales avec 75 pour cent des pauvres dans le monde habitant dans des zones rurales ; où la productivité est faible, l'activité économique locale manque de diversification, le taux de chômage est élevé et les emplois sont précaires. La pauvreté rurale peut généralement être réduite dans un contexte de croissance économique rapide. Cependant, la pauvreté persiste si où les stratégies politiques n’arrivent pas à améliorer la productivité agro-industriel et les infrastructures rurales, à fournir aux populations rurales l’accès aux services sociaux.

Crises naturelles ou causées par des conflits provoquent la dislocation sociale et économique, ce qui réduit la capacité productive de l'économie ainsi que la capacité des personnes affectées de générer des moyens de subsistance durables. Le développement socio-économique est un facteur clé dans la capacité d'un pays pour pouvoir éviter, résister ou récupérer de chocs internes et externes.

Dans ce contexte, l'ONUDI concentre ses efforts sur le développement des agro-industries, la croissance accroître de la participation des femmes et des jeunes dans des activités productives, et la sécurité humaine dans les situations de post-crise.

Les services de l'ONUDI pour le développement des agro-industries se concentrent sur la valeur ajoutée de la production agricole par le renforcement des liens entre l'agriculture, l'industrie et les marchés.

ONUDI soutient la transformation des entreprises du secteur informel vers le secteur formel, avec un accent particulier sur la simplification et l'amélioration de l'accès aux services administratifs d'enregistrement des sociétés. L’ONUDI vise également à améliorer la participation des femmes dans les activités entrepreneuriales.

Basé sur son expérience dans les programmes et projets de sécurité humaine post-crise, l'ONUDI répond aux situations d'urgence complexes à travers des activités qui contribuent au développement socio-économique ainsi que la sécurité environnementale et énergétique au niveau national et local.

 

 

Share this page on: