lib.mainmenu_1

 
 

Ambassadeurs de bonne volonté

L’ONUDI fait appel à des personnalités de notoriété internationale dans les secteurs du commerce et de l’industrie afin d’augmenter la visibilité de l’Organisation, et améliorer son profil et sa portée au niveau mondial, tant auprès de gouvernements que du secteur privé. Les ambassadeurs de bonne volonté soutiennent le thème fondamental de l’ONUDI - le rôle de la production et du développement industriel durable dans le processus global de développement.

Marc Van Montagu, Belgique

Ancien directeur du laboratoire de génétique de l'Université de Gand et directeur scientifique du département de génétique de l'Institut Flamand de Biotechnologies, un institut flamand de recherches sur les sciences de la vie, Marc Van Montagu, est un des pionniers de la biologie moléculaire des plantes.  Reconnu au niveau international comme le père de la biotechnologie végétale, ce chercheur est à l’origine de nombreuses découvertes dans le domaine de la génétique des plantes et d’applications d’une grande portée pour ​​les systèmes alimentaires mondiaux, la foresterie, l'environnement et l’adaptation au changement climatique. 

Van Montagu est l'auteur de plus de mille publications scientifiques et reste l'un des scientifiques les plus cités dans sa discipline. Il a été conseiller scientifique auprès de plusieurs gouvernements et institutions, y compris l'Union européenne. Van Montagu a été récompensé par plusieurs prix prestigieux dans son pays natal, la Belgique, ainsi qu'en France, au Japon et au Royaume-Uni. En Juin 2013, il a reçu le Prix mondial de l'alimentation, connu comme le «prix Nobel de l'alimentation et de l'agriculture». 

Van Montagu a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'ONUDI pour l'agrobusiness.

Pour en savoir plus sur le travail de Van Montagu, voir la vidéo (en anglais): 

Helen HAI, Chine

Helen Hai est la PDG de l’initiative Made in Africa et la conseillère des Gouvernements de l'Éthiopie, du Rwanda et du Sénégal pour la promotion des investissements et l'industrialisation. Elle est également une des conseillères principales dans le domaine de la coopération Sud-Sud pour la Société Financière Internationale (SFI) et travaille en étroite collaboration avec le Département pour le développement international du Royaume-Uni (DFID), la Banque mondiale, la Fondation Gates, l'Initiative de Gouvernance Africaine de Tony Blair et d'autres acteurs multilatéraux impliqués dans les questions de développement en Afrique.  

Hai est une dirigeante d'entreprise expérimentée et une experte en matière de développement. Durant plus de deux ans, elle a travaillé en Éthiopie en tant que vice-présidente et directrice générale pour les investissements à l'étranger de la Société Huajian, un des plus grands fabricants chinois de chaussures. L'usine de chaussures, ouverte dans la capitale, Addis-Abeba, a démarré sa production en janvier 2012 et au bout de deux ans compte 3 500 employés. Hai a récemment lancé l’initiative Made in Africa dans le but d'aider les pays africains à saisir l'opportunité du développement industriel inclusif et durable. En tant qu’Ambassadrice de bonne volonté de l'ONUDI, Helen Hai se concentrera sur l'industrialisation de l'Afrique.  

Hai suivi une formation d’actuaire au Royaume-Uni après avoir été vice-présidente et actuaire en chef de Zurich Financial Services en Chine. Elle possède un Master en administration des entreprises (EMBA) de l'INSEAD et de l'Université de Tsinghua. 

Pour plus d'informations sur la nomination de Helen Hai en tant qu’Ambassadrice  de bonne volonté de l'ONUDI, voir la vidéo (en anglais):

Marcos PONTES, Brésil

Marcos Pontes est l'un des pilotes  les plus expérimentés des forces aériennes brésiliennes. En 1998, il fut sélectionné par l'Agence spatiale brésilienne pour suivre une formation d’astronaute. Le 30 Mars 2006, Pontes devint le premier brésilien et la première personne de langue maternelle portugaise à être envoyé dans l'espace où il passa une semaine dans la Station spatiale internationale. Durant son voyage, il réalisa huit expériences sélectionnées par l'Agence spatiale brésilienne.

Bien qu’issu d'un milieu pauvre et ayant grandi dans la banlieue de Sao Paulo,  il réussit à réaliser son rêve d'enfant – devenir astronaute – en terminant l’enseignement primaire puis en développant  ses compétences professionnelles, ce qui lui permis par la suite de commencer des études de technologie et d´ingénierie aéronautiques.

En acceptant sa nomination comme Ambassadeur de bonne volonté de l'ONUDI, Pontes  a déclaré  « Vue de l'espace, la terre est une planète unique et magnifique.  Nous avons sept milliards de personnes qui essaient de trouver une certaine qualité de vie dans cette merveilleuse maison bleue, mais ce ne sera pas possible si nous le faisons de manière égoïste. Nous devons ensemble préparer la nouvelle génération à être les citoyens d'un seul monde. L´ONUDI peut aider à relever ce défi  et je suis honoré d'accepter cet appel à coopérer en tant qu’Ambassadeur de bonne volonté de l'ONUDI pour un meilleur avenir sur la terre ».

Découvrez le vidéoclip  sur le travail de Pontes et de l'ONUDI pour protéger la forêt amazonienne tout en développant l'industrie locale d’une manière propre et durable:

Rajendra K. PACHAURI, Inde

Rajendra K. Pachauri est depuis 1981 Directeur général de l'Institut de l'énergie et des ressources (Energy and Resources Institue - TERI) basé à New Delhi. En avril 2002, il fut nommé à la présidence du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), créé par l'Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations Unies pour l'environnement en 1988, et par la suite approuvé par l'Assemblée générale des Nations Unies. En 2007, le GIEC a reçu le prix Nobel de la paix avec l'ancien vice-président américain Al Gore.

Pachauri a siégé dans plusieurs comités internationaux et nationaux dont le Conseil consultatif économique du Premier ministre indien et le Conseil consultatif sur l'énergie qui se rapportait directement au Premier ministre, et il a été l’un des conseillers principaux de l'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement. Il a participé activement à plusieurs forums internationaux traitant de la question du changement climatique et de ses dimensions politiques.

Écoutez la déclaration de Pachauri sur l'initiative de l'ONU Énergie durable pour tous: