lib.mainmenu_1

 
 

OMD 1 : Réduire l’extrême pauvreté et la faim

L’élargissement du fossé entre les riches et les pauvres dans le monde représente une menace importante pour l’intégration économique et la sécurité mondiale. La pauvreté est un cercle vicieux, étant à la fois la cause et l’effet de l’absence d’opportunités qui existe pour les pauvres afin qu’ils s’aident par eux-mêmes.

Principal moteur de la croissance économique et de la création d’emplois, le secteur privé, joue un rôle central dans la réduction de la pauvreté. Cependant, dans de nombreux pays en développement,  la majorité de la population se heurte à des obstacles quand il s’agit  de développer ou d‘accroître des activités industrielles. Peu de petites entreprises ont la capacité de devenir des petites et moyennes entreprises (PME) stables et saisir les opportunités existantes dans le secteur de l’exportation et dans l’économie mondiale.

Pour l’OMD1, l’ONUDI prévoit de susciter le potentiel productif des populations les plus démunies dans le monde par la promotion d‘activités productives, de politiques industrielles, le renforcement des institutions et des services de soutien industriel.

L’ONUDI met en œuvre les activités suivantes directement liées à l’OMD1 :

•    Appui  aux industries compétitives et promotion du secteur privé
•    Promotion de l’entreprenariat rural et féminin
•    Industrie agroalimentaire
•    Transformation des produits alimentaires
•    Textile et cuir
•    Relèvement des agro-industries
•    Partage des solutions agro-industrielles innovantes
•    Investissements et technologie
•    Exploitation de l’énergie rurale à des fins productives.

Exemple d’un projet de l’ONUDI dans le cadre de l’OMD1


Renforcement de regroupements et réseaux de PME


Le programme de renforcement de regroupements et réseaux de PME vise à répondre aux défis posés par l’absence de liens entre les petites entreprises et les institutions d’appui, ce qui empêche souvent les PME d’exploiter pleinement leur potentiel de croissance, en particulier dans le cadre des chaînes de valeur mondiales. Afin de renforcer sa contribution à la réduction de la pauvreté, le programme de renforcement de regroupements et réseaux s’attache de plus en plus à travailler directement avec les pauvres.
Des projets de renforcement de regroupements et réseaux de PME sont en cours en Colombie, Equateur, Ethiopie, Inde, République islamique d’Iran, au Maroc, Nicaragua, Pakistan et Sénégal.

Exemple d’une initiative réussie de PME en Inde

Le Département pour le développement international du Royaume-Uni et l’ONUDI, en coopération avec le Gouvernement de l’État d’Orissa (Inde), ont mis en place un programme d’appui au regroupement de PME de sculpteurs sur pierre. Le programme a eu les impacts suivants:

  • Les artisans des groupes d’entraide et des coopératives se sont vus accorder des prêts à des taux d’intérêts faibles, qui ont été consacrés à des activités productives.
  • Les produits du regroupement sont vendus sur de nouveaux marchés ; du fait de l’augmentation des ventes et des prix des produits de haute qualité, les revenus des artisans, qualifiés et semi-qualifiés, se sont améliorés.
  • La productivité a augmenté de 15 à 20 %, la qualité des produits s’est améliorée et le coût de production a baissé alors que la mécanisation rendait le travail plus facile et améliorait les conditions de vie.
  • Les artisanes ont pu vendre leurs propres produits et ont une plus grande confiance en elles-mêmes sur le marché intérieur de l’État et sur les marchés extérieurs.