lib.mainmenu_1

 
 

La Suisse et l’ONUDI lancent un projet avec la Tunisie pour renforcer les chaînes de valeur des produits agro-alimentaires et de terroir

Le Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agro-alimentaires et de Terroir (PAMPAT) vise à améliorer la performance, l’accès aux marchés et les conditions socio-économiques des filières de l’harissa, de la figue de Djebba et de la figue de barbarie. Un accord a été signé aujourd’hui à Tunis entre l’ONUDI, la Suisse et la Tunisie.

Le projet, financé par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) du gouvernement suisse, bénéficiera d’un budget de presque 5 millions de francs suisses (équivalent à 8,5 millions de dinars Tunisiens) et sera mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) pour une durée de quatre ans.

Le projet s’aligne sur la Stratégie de développement des exportations tunisiennes des fruits et légumes transformés (mars 2011), élaborée dans le cadre d’un projet de l’ITC (International Trade Center, Genève) avec un financement du SECO en coopération avec le Ministère du Commerce et de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat.

Le projet a été développé à travers une approche participative qui a engagé les principaux acteurs des filières sélectionnées, en coopération avec le Ministère de l’Industrie et le Ministère de l’Agriculture.

Le projet se concentrera sur l’organisation et la gouvernance de trois filières en particulier : l’harissa, la figue de Djebba et la figue de barbarie. Il améliorera la productivité et stimulera la diversification des produits des micro, petites et moyennes entreprises bénéficiaires sur les marchés national et internationaux. Le projet soutiendra aussi la conformité des produits aux labels qualité  et aux indications géographiques récemment introduits en Tunisie. Ainsi, ils bénéficieront d’un meilleur positionnement sur des marchés de niches,  augmentant ainsi les revenus et les opportunités d’emploi dans les trois filières. Une attention particulière sera donnée à l’appui aux jeunes entrepreneurs, aux femmes et aux producteurs des zones défavorisées de l’intérieur du pays.

Un projet ‘’jumeau’’, également financé par la Suisse, sera mis en œuvre au Maroc, où les filières de l’huile d’Argan et de la figue de barbarie ont été sélectionnées. Des échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre les deux pays sont aussi prévus. 

La Suisse et l’ONUDI collaborent sur de nombreux projets de développement économique dans le monde entier. En Tunisie, le SECO finance depuis 2011 pour un budget de 2 millions de francs suisses un programme de production propre, mis en œuvre par l’ONUDI auprès du CITET. 

Pour plus d’information, veuillez consulter la brochure du projet

 

 

 
Contact

Fabio Russo
Responsable du projet à l’ONUDI
f.russo(at)unido.org

Documents apparentés

Brochure
more