L’ONUDI, l’OIF et l’UNOSSC unissent leurs forces pour accélérer le relèvement économique en République centrafricaine

L’ONUDI, l’OIF et l’UNOSSC unissent leurs forces pour accélérer le relèvement économique en République centrafricaine

(English version)

BANGUI, 19 décembre 2019 – La Conférence sur « Le renforcement des capacités en période de relèvement économique par la coopération Sud-Sud et tripartite » a été organisée par le gouvernement de la République centrafricaine en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Organisation des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud (UNOSSC) et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI).

Présidée par Félix Moloua, Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, la Conférence a donné lieu à des sessions plénières, des rencontres sectorielles et deux ateliers techniques de formation concomitants sur l’entreprenariat des jeunes et les initiatives à impact rapide. Mobilisant ainsi 32 intervenants nationaux et internationaux, l’événement a permis de renforcer les capacités opérationnelles des jeunes et des femmes en vue de mettre en œuvre des projets de régénération économique, ainsi que d’examiner, avec les partenaires internationaux, des modèles de coopération commerciale et industrielle dans l’agro-industrie et dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication (TICs).

« À travers ses interventions pour renforcer les compétences nécessaires à l’exercice d’un emploi productif, l’ONUDI aide à instaurer une équité et une cohésion sociales, permettant le développement de sociétés stables et la réalisation des Objectifs de développement durable » a souligné Tidiane Boye, Représentant de l’ONUDI en Côte d’Ivoire.

Manuel Mattiat, Administrateur de programmes au siège de l’ONUDI à Vienne, a ajouté que « L’ONUDI travaille au service des Centrafricains aux côtés de ses partenaires, tels que l’OIF, pour accélérer le relèvement économique à travers l’entreprenariat des jeunes et le développement d’activités génératrices de revenus ».

Outre des réunions sectorielles sur le coton entre des cadres égyptiens et centrafricains, cette conférence a permis la formation certifiée de 91 jeunes à l’entreprenariat ainsi que d’une soixantaine de fonctionnaires et responsables d’organisations non gouvernementales à la conduite d’initiatives à impact rapide.

À l’issue des travaux, près de 200 Centrafricains ont adopté des recommandations visant à favoriser l’employabilité et l’entreprenariat des jeunes. À titre d’exemple, il est prévu que des jeunes seront formés aux métiers de la mobilité auto et moto. Les jeunes entrepreneurs seront aussi réunis au sein d’un consortium dont le financement sera garanti par un fonds alimenté par des Centrafricains vivant sur place. Aussi, les autorités centrafricaines prévoient que 10% des marchés publics seront réservés aux jeunes et 20% aux femmes.

Les représentants de l’ONUDI et de l’OIF ont rencontré plusieurs partenaires susceptibles de contribuer à la mise en œuvre du Plan National de Relèvement et de Consolidation de la Paix de la République Centrafricaine (RCPCA) dans le but d’identifier ensemble des pistes d’approfondissement des recommandations adoptées, et notamment celles relatives à la mise en place d’un consortium d’incubateurs dédié à l’agro-industrie, l’économie numérique, la technologie financière (Fintech) et la mobilité.

Ce rendez-vous a été précédé, le 14 décembre, par un dialogue avec une centaine de jeunes et de femmes banguissois ayant trait aux enjeux et défis liés à l’employabilité des jeunes dans le RCPCA, et notamment les dispositions contenues dans le pilier 3 visant le relèvement économique et la relance des secteurs productifs.

Les participants et les organisateurs ont exprimé le souhait d’examiner la possibilité d’organiser une deuxième édition de la Conférence Économique de Bangui dans un avenir proche.

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Manuel Mattiat

Administrateur de programmes

Division régionale – Afrique, ONUDI

Email