lib.mainmenu_1

 
 
Friday, 19 April 2013

Le Secrétaire général de l’ONU et le Président de la Banque mondiale désignent les membres du conseil consultatif de l’initiative « Énergie durable pour tous »

New York et Washington, 19 avril 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, ont annoncé aujourd’hui la composition du conseil consultatif de l’initiative « Énergie durable pour tous », donnant ainsi le coup d’envoi d’une nouvelle phase importante des activités de ce partenariat public-privé mondial.

Le conseil consultatif de l’initiative « Énergie durable pour tous » est composé de personnalités internationales éminentes issues du monde des affaires, de la finance, des milieux gouvernementaux et de la société civile. Première action de ce type animée conjointement par les deux dirigeants, le lancement du conseil, coprésidé par le Secrétaire général de l’ONU et le Président de la Banque mondiale, souligne l’importance que les deux institutions accordent à l’accès universel à l’énergie durable.

« L’énergie durable est le fil d’or qui relie la croissance économique, l’équité sociale, la stabilité du climat et la salubrité de l’environnement. Le conseil consultatif dispose des compétences et de l’expérience de haut niveau nécessaires pour nous aider à atteindre notre objectif consistant à permettre à chacun d’avoir accès à une énergie durable à l’horizon 2030 », déclare Ban Ki-moon. « Cette initiative témoigne d’une ère nouvelle dans notre partenariat avec la Banque mondiale. Je suis convaincu que nous pouvons contribuer, en travaillant ensemble, à transformer les systèmes énergétiques de la planète ».  

« Plus de 1,2 milliard d’êtres humains ne disposent pas de l’électricité et 2,8 milliards utilisent des combustibles solides pour la cuisson et le chauffage. Cette situation a des conséquences mortelles : les fumées toxiques dégagées par ces combustibles tuent environ quatre millions de personnes par an », déplore Jim Yong Kim. « L’accès universel à l’électricité et aux combustibles domestiques sûrs est une condition essentielle de l’élimination de la pauvreté. Nous devons relever ce défi d’une manière viable qui tienne également compte de la lutte contre le changement climatique ».

L’initiative « Énergie durable pour tous » est un partenariat composé de multiples parties prenantes auquel participent les États, le secteur privé et la société civile. Lancée par le Secrétaire général en 2011, l’initiative vise à atteindre trois objectifs interdépendants à l’horizon 2030 : assurer un accès universel aux services énergétiques modernes ; doubler la part des énergies renouvelables dans l’approvisionnement énergétique mondial ; multiplier par deux le taux mondial d’efficacité énergétique.

Les membres du conseil consultatif proposeront des orientations stratégiques et se feront les ambassadeurs de l’initiative « Énergie durable pour tous » dans le monde. Ils poursuivront à un niveau élevé des activités de sensibilisation visant à promouvoir l’action dans le domaine énergétique et mobiliseront les parties prenantes à l’appui de l’initiative. D’autres membres du conseil consultatif seront désignés à l’issue de consultations ultérieures avec les parties prenantes. 

Aujourd’hui, le Secrétaire général a nommé aussi les membres du comité exécutif de l’initiative, composé de dix membres et dirigé par Chad Holliday, Président de Bank of America. En septembre 2012, Kandeh Yumkella à été nommé Représentant spécial du Secrétaire général au titre de l’initiative « Énergie durable pour tous » et directeur général du projet.

L’initiative « Énergie durable pour tous » rassemble de hauts responsables issus de tous les secteurs de la société en mettant à profit la capacité de mobilisation des Nations Unies et de la Banque mondiale et en conjuguant les efforts de centaines de parties prenantes basées dans diverses parties du monde.

L’initiative a démontré sa capacité à mobiliser des engagements de plusieurs milliards de dollars, à induire des investissements de grande ampleur et à exploiter un réseau de partage des connaissances en plein essor. Depuis le lancement d’« Énergie durable pour tous », plus de 70 pays ont adhéré à l’initiative, qui bénéficie de soutiens dans le monde entier — notamment de la part des ministres africains de l’énergie, des membres de la Conférence ministérielle sur l’énergie propre, de l’Union européenne et des petits États insulaires en développement. Le partenariat mobilise aussi les entreprises, les investisseurs et la société civile en faveur d’« initiatives à fort impact » telles que l’éclairage hors réseau, l’amélioration des rendements énergétiques, l’énergie et la santé des femmes, et la fourniture d’énergie renouvelable.

 

Noms et affiliations des membres du conseil consultatif :

Secteur privé

José Manuel Entrecanales, Président-directeur général, Acciona

Michael Liebreich, Directeur général, Bloomberg New Energy Finance

Jean-Marc Ollagnier, Directeur général du groupe, Accenture Resources

Lutaf R. Kassam, Directeur général du groupe, Industrial Promotion Services Limited

Mustapha Bakkoury, Directeur général, Agence marocaine de l’énergie solaire

Helge Lund, Directeur général, Statoil

Ceri Powell, Vice-présidente, Prospection mondiale, Royal Dutch Shell

Sultan Ahmed Al Jaber, Directeur général, MASDAR

Société civile, fondations et personnalités éminentes

Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale, IUCN

Mary Robinson, Présidente, Mary Robinson Foundation

Strive Masiyiwa, Fondateur, Carbon War Room ; Président exécutif, Econet Wireless

Reema Nanavaty, Secrétaire générale, Self-Employed Women’s Association

Klaus Schwab, Président exécutif, Forum économique mondial

Ratan Tata, ancien Président, Tata Group

Sheila Oparaocha, Secrétaire exécutive, Energia

Institutions financières

Donald Kaberuka, Président, Banque africaine de développement       

Luis Alberto Moreno, Président, Banque interaméricaine de développement

Responsables gouvernementaux

Edison Lobão, Ministre des Mines et de l’Énergie, Brésil

Christian Friis Bach, Ministre du Développement, Danemark

Andris Piebalgs, Commissaire chargé du Développement, Commission européenne       

Jyotiraditya Madhavrao Scindia, Ministre de l’Énergie, Inde

Elizabeth Dipuo Peters, Ministre de l’Énergie, Afrique du Sud     

Gunilla Carlsson, Ministre de la Coopération pour le développement, Suède       

Justine Greening, Secrétaire d’État au Développement international, Royaume-Uni          

Ólafur Ragnar Grímsson, Président, Islande       

SAR Prince Abdulaziz bin Salman Al Saud, Vice-ministre, Pétrole et Ressources minérales, Arabie Saoudite

Michael Spindelegger, Ministre des Affaires étrangères et Vice chancelier d’Autriche

Institutions des Nations Unies

Margaret Chan, Directrice générale, Organisation mondiale de la santé

Achim Steiner, Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement

Helen Clark, Administratrice, Programme des Nations Unies pour le développement, et Présidente, GNUD

Gyan Chandra Acharya, Haut-Représentant des Nations Unies pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement  

Organisations internationales

Suleiman Jasir Al-Herbish, Directeur général, Fonds OPEP pour le développement international

Maria van der Hoeven, Directrice exécutive, Agence internationale de l’énergie

Adnan Amin, Directeur général, Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA)

Membres du comité exécutif :

Heikki Holmås, Ministre du Développement, Norvège

Luciano Coutinho, Président, Banque brésilienne de développement

Brian Dames, Directeur général, Eskom

Rachel Kyte, Vice-présidente du Réseau Développement durable, Banque mondiale

Robert Orr, Secrétaire général adjoint chargé de la planification stratégique, Nations Unies

Leena Srivastava, Directrice exécutive, TERI

Andrew Steer, Président, World Resources Institute

Timothy Wirth, Vice-président, Fondation des Nations Unies

Carlos Pascual, Envoyé spécial et coordinateur, Département d’État des États-Unis

Klaus Rudischhauser, Directeur général adjoint (EuropeAid), Commission européenne